jeudi 14 mai 2020

Salon de jardin

Enfin!!! Elles déconfinent!!!
Voilà deux mois que mes aïeules n'avaient qu'une idée en tête: sortir la roulotte!
Il faut dire qu'à l'atelier cette année, nous avions entrepris la fabrication d'un salon de jardin. Depuis le temps qu'elles en réclamaient un!
Dès la reprise du stage au mois d'octobre, Didier nous a proposé une table de jardin ronde munie d'un plateau central qui tourne! Cerise sur le gâteau, le plateau est composé d'un assemblage de petits triangles de bois!
La table terminée, le parasol a vite semblé indispensable!
L'ossature est entièrement réalisée en bois. La toile est bien entendu déhoussable. Mes aïeules envisagent d'ailleurs d'en avoir plusieurs afin de pouvoir assortir le parasol à leurs tenues...
Le modèle de chaises proposé par Didier a fait l'unanimité à l'atelier: La chaise MK 99200.
Cette chaise pliante de Mogens Kosh est un hommage fonctionnel et esthétique aux chaises de metteur en scène. Parfaite pour les voyages en roulotte.
La fabrication des chaises a bien failli être interrompue par un vilain virus qui nous a obligés à ne plus sortir. Heureusement,  l'informatique et les services postaux ont eu raison de ce fâcheux contretemps.
Et voilà une multitude de petits morceaux de bois assemblés à l'aide d'articulations en laiton.
Parce que bien entendu, deux chaises ne suffisaient pas, il est prévu d'en faire six!
Enfin! Tout s'articule comme il faut! Les voilà parées d'un superbe cuir rouge!
Confinement oblige, il était bien difficile de se lancer sur les routes de campagne...

dimanche 9 février 2020

Travaux d'aiguilles

Le grand tapis terminé, j'ai décidé de me mettre à la miniature!
 Quel plaisir de broder sur ce tout petit métier à broder de l'atelier Wetzel!
 Et voilà des bottes de Noël pour terminer l'année à grands pas!
              Modèles de Natalia Frank et de  Nicola Mascall.
 Et puis, j'ai troqué le matériel de brodeuse pour celui de tricoteuse:
Un petit pull tricoté à 4 aiguilles et rebrodé pour la nouvelle année!
Bientôt suivi par deux autres, tricotés avec le fil "broder machine" de DMC.

 Ce fil permet de tricoter des pulls de petite taille mais il est difficile à tricoter car il glisse beaucoup et les mailles perdues se sauvent très vite...

La laine St Pierre à repriser est un peu plus grosse mais permet de se lancer dans des motifs jacquard:


 De quoi habiller toute la famille, petits et grands!

samedi 9 novembre 2019

Tapis Camden

Enfin terminé!!!
Commencé en février 2018, je viens enfin de broder le 222285 ème et dernier point!
Oui! C'est un grand tapis! Créé par Frances Peterson, il mesure 32 x 27 cm soit 511 x 435 petits points!
Tout a commencé par le difficile choix des fils. Après quelques tâtonnements, j'ai choisi de le broder essentiellement avec de la soie d'Alger  "Au ver à soie" et du coton dégradé "Gentle Art" pour le fond rose.
Le support est une gaze de soie de 40 count (16 points /cm).

Il est si grand que j'ai été obligée de rallonger mon métier à broder de l'atelier Wetzel. L'ajout d'élastiques me permet de maintenir la grille dans mon champ de vision et de broder plus confortablement.
Pour la photo, rien de vaut mon vieux métier à broder!
 Le voilà prêt à entrer en scène!

samedi 3 février 2018

Sitzmaschine de Josef Hoffmann

Des chaises longues pour débuter l'année à l'atelier d'ébénisterie de Didier Wetzel.
Oui! Oui! J'y vais toujours! J'ai encore beaucoup à apprendre...
Des chaises longues ordinaires? Non! Bien sûr! 
La Sitzmaschine de Joseph Hoffmann.
 Dossier inclinable, repose pieds escamotable, une version en noyer couleur noyer, l'autre en noyer teinté ébène, il n'y a plus qu'à se prélasser.
Les puristes du style Art nouveau préfèreront la version sans coussins, pourtant nettement moins confortable!
Vous avez sans doute remarqué son air de famille avec le Egg rocking chair du même David Hoffmann que nous avions réalisé il y a quelques temps.


lundi 31 octobre 2016

dimanche 6 mars 2016

Un nouveau venu...

Un nouveau venu... qui m'oblige à ouvrir un atelier de sellerie!
Le tilbury étant en voie d'achèvement, il était grand temps que je me préoccupe de lui trouver un cheval. 
Les chevaux au 12ème ne sont pas très habituels en France mais aux US, la marque Breyer est connue de tous.
 C'est un monde de passionnés avec ses blogs, ses salons, ses concours et ses spécialités. Les chevaux au 12ème y sont repeints avant d'être harnachés, sellés et montés par d'élégants cavaliers. Les passionnés concourent dans toutes les disciplines équestres.
Voici donc celui qui va maintenant emmener le tilbury:
Il n'a pas encore de nom, il va falloir y songer mais avant cela, il convient de lui faire un harnais.
Je fais donc des essais de cuirs et de boucles et surtout, je découvre l'incroyable talent des miniaturistes spécialisés dans la fabrication de sellerie au 12ème. 
Encore un nouveau challenge qui risque de prendre un peu plus de temps que prévu!
Incroyable mais vrai, les brancards sont juste à la taille du cheval: le tilbury est équilibré par la seule pression des brancards sur ses flancs!

vendredi 1 janvier 2016

2016


A pied, à cheval ou pourquoi pas en tilbury, je vous souhaite de traverser avec bonheur cette nouvelle année qui commence.
Je ne connais que peu de personnes qui rêvent de ranger leur tilbury dans ces trois malles... mais je sais que je ne suis pas la seule à essayer!
J'espère bien y arriver cette année! 
Les malles sont enfin terminées mais l'agencement intérieur est encore à l'étude. Tout doit être bien calé pour supporter les longs voyages en paquebot!